Formulaire de recherche

Lars Danielsson "Liberetto III"

Suède

Figure de la scène suédoise depuis plus de trente ans, le contrebassiste (et occasionnellement violoncelliste) Lars Danielsson s’inscrit dans cette veine typiquement scandinave qui, de Jan Garbarek à Mathias Eick, a placé la mélodie au cœur de la musique. Depuis le début des années 2010, le quartette Liberetto – dont trois albums ont paru au disque – s’affirme comme le véhicule privilégié de ce jazz chantant et aérien, puisant aussi bien dans les traditions folkloriques du Nord que dans le baroque, la pop ou les musiques du monde. L’ensemble aura accueilli quelques-uns des meilleurs jeunes pianistes actuels : après le prodige arménien Tigran Hamasyan et le talentueux Martiniquais Grégory Privat, c’est désormais le brillant Jonas Östholm qui tient le poste. Quant au batteur, il ne s’agit rien de moins que Magnus Öström, vétéran du légendaire trio suédois EST. Ajoutez-y quelques discrets arpèges de guitare, et vous obtiendrez une musique aussi harmonieuse que sophistiquée, à même de séduire tant l’amateur chevronné que le néophyte.

Lars Danielsson contrebasse, violoncelle

Jonas Östholm piano

Andreas Hourdakis guitares

Magnus Öström batterie, percussions

En savoir plus : lars-danielsson.com
A écouter | Liberetto III, ACT, Harmonia Mundi, 2017
1re partie
Sam 17 nov — 20h30
Maison de la Culture — Grande salle

Durée du concert : 1h15 environ

 

Soirée en deux parties.
2e partie : James Carter's Elektrik Outlet

Tarif :

de 12 à 28 € la soirée

Achetez vos places en ligne
  • Billetterie
  • Contact
  • Lieux